8 mars 2016 dans les Hauts-de-Seine :

Journée internationale de lutte pour les droits des femmes ou journée du sexisme ?

Entre défense des droits des femmes et initiatives sexistes, les communes des Hauts-de-Seine s’engagent de façon très hétérogène pour le 8 mars, journée internationale de lutte pour les droits des femmes. Osez le Féminisme 92 ! salue toutes les initiatives positives pour lutter contre les stéréotypes et dénonce les actions qui ne font que les renforcer.

 

Evénements culturels non sexistes, conférences-débats, stands d’information… Des communes s’engagent pour l’égalité femmes-hommes !

Le 8 mars est une date forte pour mettre en avant les oppressions subies par les femmes au quotidien : inégalités salariales, harcèlement de rue, violences. Dans les Hauts-de-Seine, 8 communes mènent des actions d’envergure pour faire de cette journée un moment privilégié pour parler d’égalité femmes-hommes et déconstruire les stéréotypes de genre qui oppriment les femmes, les hommes et les enfants.

Mais de l’argent public est dépensé pour des initiatives sexistes !

Ateliers cuisine, séances d’épilation, vide-dressing, distribution de roses, autant d’initiatives portées par quelques communes des Hauts-de-Seine.

Le problème ? Toutes ces actions sont organisées à l’occasion de la journée internationale de lutte pour les droits des femmes. Comme le rappelle le Haut Conseil à l’Egalité : « l’argent public ne doit pas servir à alimenter des représentations stéréotypées ». Or, le 8 mars n’est pas une journée comme les autres puisqu’elle vise justement à tourner le projecteur sur les inégalités femmes-hommes et à combattre les stéréotypes de genre assignant les femmes à des rôles et des comportements bien définis.

Pour le 8 mars, les femmes méritent mieux qu’un soin du visage et une épilation !

Si Osez le féminisme 92 ! est attachée au bien-être des femmes et à la multiplication de groupes de paroles leur permettant de sortir de chez elles, cela doit être pensé dans un objectif d’émancipation et de formation autour d’un projet visant à déconstruire les clichés sexistes. La seule organisation d’un vide-dressing ou d’une distribution de roses, le jour de la défense des droits des femmes ne fait qu’accentuer les stéréotypes sur les femmes.

Dans ces travaux à destination des collectivités territoriales, le Haut Conseil à l’Egalité avait pourtant recommandé que la distribution de l’argent public ne soit pas utiliser afin d’alimenter « des contenus qui diffusent et renforcent : des représentations inégalitaires, empreintes de stéréotypes de sexe et rôles des femmes ».

Osez le féminisme 92 ! demande aux communes des Hauts-de-Seine d’annuler toutes les initiatives visant à alimenter les stéréotypes et les clichés sexistes subis par les femmes au quotidien.

Une absence d’initiatives en faveur des droits des femmes dans de nombreuses communes.

Une majorité de communes n’ont aucune implication pendant cette journée, alors que la moitié des habitants des communes sont des habitantes ! La journée du 8 mars est une occasion pour faire émerger des projets et braquer le projecteur sur les droits des femmes, leurs conditions de vie et d’aborder de front la question de l’égalité entre les femmes et les hommes.

Osez le féminisme 92 ! appelle toute les communes des Hauts-de-Seine à s’approprier cette journée et à être à l’initiative d’actions visant à promouvoir l’égalité femmes-hommes sur leur territoire.

 

Bilans des initiatives 2016 menées ou portées par les collectivités territoriales des Hauts-de-Seine

qui fait quoi

nomcomuExtrait du Guide pratique pour une communication publique sans stéréotype de sexe, publié par le Haut Conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes :

Il est important de dissocier « la Femme » (le fantasme, le mythe, qui correspondent à des images stéréotypés et réductrices telles que la figure de « l’Arabe » ou « du Juif ») et « les femmes » qui sont des personnes réelles, aux identités plurielles et représentatives d’un groupe hétérogène. « La Femme »est une représentation mentale produite par la société : l’expression suggère que toutes les femmes partagent nécessairement des qualités propres à leur sexe (douces,dévouement, charme, maternité…). Or dans la réalité, les femmes se distinguent par la pluralité de personnalités de leurs goûts de leurs couleurs de peau, de leurs activités professionnelles, dépassant largement les représentations que la société leur impose. De la mène manière : parle de « femmes entrepreneures » ou de création d’entreprises par des femmes » plutôt que d’entrepreneuriat « au féminin ».
http://haut-conseil-egalite.gouv.fr/IMG/pdf/hcefh__guide_pratique_com_sans_stereo-_vf-_2015_11_05.pdf

POURQUOI CES ACTIONS PUBLIQUES SONT SEXISTES ?

Les stéréotypes de genre sont présents dans notre quotidien à divers niveaux. Insidieux, ils permettent au sexisme ordinaire de perdurer et doivent être combattus pour que nous puissions construire une égalité réelle entre les femmes et les hommes.

  • Distribuer des roses :

Le rose serait la couleur réservée aux femmes, les fleurs ne seraient aussi appréciées que par des femmes. Le Haut Conseil à l’Egalité rappelle que le 8 mars n’est ni la Saint Valentin, ni la fête des Mères et déconseille fortement à offrir des roses ou des plantes au personnel féminin.

  • Atelier cuisine :

En moyenne, les femmes consacrent 3h26 par jour aux tâches domestiques contre 2h pour les hommes, selon l’Insee (données 2010). L’observatoire des inégalités rappelle que : « L’égalité dans la sphère domestique est beaucoup plus lointaine que dans l’univers professionnel. Les inégalités au sein du foyer ont des répercussions dans bien d’autres domaines pour les femmes, où elles sont freinées, de la vie professionnelle à l’engagement politique ou associatif. »

  • Après-midi belle et zen / Atelier bien-être :

L’injonction esthétique qui pèse sur les filles est aujourd’hui excessivement forte, elle est présente dans pratiquement toutes les publicités avec des photos retouchées montrant un modèle de beauté inatteignable.Cela impose l’image de femmes dont la personnalité se limite presque toujours à leur pouvoir de séduction.

  • Atelier manucure / coiffure / épilation / esthétique :

L’obsession pour la beauté et l’apparence se traduit par une image corporelle fictive en uniformisant le corps des femmes et les assigne à des modèles corporels inaccessibles. Surtout, les femmes sont alors cantonner au « paraître », alors que la représentation sociale du masculin est campée sous le signe du « faire ».

  • Atelier diététique / nutrition / Course des femmes :

Dès le plus jeune âge, la société apprend aux jeunes filles à valoriser la maigreur et à faire « attention à sa taille ». Entre 30.000 et 40.000 personnes, des adolescentes dans 90% des cas, souffrent d’anorexie mentale, une des pathologies psychiatriques présentant le taux de mortalité le plus élevé.

De la même manière, des « courses féminines » ayant pour seul message des femmes roses et fines en train de courir ne sont que des parodies sexistes de vraies politiques de santé visant à développer les activités sportives.

 

 LE CLASSEMENT DES ACTIONS DES VILLES DES HAUTS-DE-SEINE POUR LE 8 MARS 2016

LES COMMUNES QUI SE MOBILISENT VRAIMENT POUR LES DROITS DES FEMMES :

Clamart : « journée internationale des droits des femmes »

  • Printemps de l’égalité : projection film droits des femmes, concert, spectacle de chant, musique, théâtre d’improvisation, exposition « les représentations F/H, jeux, ateliers et conférence-chantée « les femmes et la musique »
www.clamart.fr/actualites/fiche/elles-et-ils-celebrons-le-printemps-de-legalite/

Nanterre : « printemps de l’égalité »

  • Printemps de l’égalité de Nanterre : projection, café « droits des femmes », café « stop aux stéréotypes », café « travail égal, salaire égal », exposition « émancipation et mode », conférence, échange « éducation non-sexiste » avec le CIDFF, rencontre « femmes… et moi ? », atelier théâtre et discrimination, démonstrations sportives, femme et famille)
http://www.nanterre.fr/1652-le-programme-2015.htm

Suresnes : « forum des femmes »

  • Forum des femmes – Egalité des sexes : journée d’information sur l’égalité filles/garçons, animation « mixité des métiers », exposition « années 30 », exposition « être père », projection, conférence-débat « égalité professionnelle », expositions, conférence « nouveaux pères », conférence « la place du père », conférence « engagement des hommes pour l’égalité des sexes »
http://www.suresnes.fr/Actualites/Forum-des-femmes

Gennevilliers : « journée des femmes »

  • Festival « faire entendre sa voix, faire entendre ses droits » : Exposition « femmes d’exception pour l’éducation », exposition créations des enfants, exposition « les droits des femmes ici et ailleurs », conférence « femmes dans le monde du travail », spectacle comédie, rencontre « droits des femmes » avec le CIDFF, atelier découverte de la Boxe, atelier harcèlement sexiste, radio « place des femmes », spectacle, court-métrages, écriture, concert…)
http://www.ville-gennevilliers.fr/associations/femmes/l-escale/evenement/journee-internationale-pour-les-droits-des-femmes/

Malakoff : « journée internationale des droits des femmes »

  • Projection-débat avec l’association Femmes Solidaires
http://www.malakoff.fr/fr/evenement/cine-debat-ez-kurdim-28.html

Vanves : « journée de la femme »

  • Exposition « égalité F/H », Exposition « les violences faites aux femmes » 
http://www.vanves.fr/actualites/fiche/journee-de-la-femme-1/?cHash=f1b9301925865a43f438147c9f1e5776

Neuilly-sur-Seine : « journée internationale de la femme »

  • Journée découverte « Football : dirigeante, arbitre et éducatrice sportive »
http://www.neuillysurseine.fr/agenda?page=2

Meudon : « journée internationale de la femme »

  • Semaine Regards croisés hommes-femmes : défilé histoire de la mode, exposition photos « idées reçues », Exposition artistes féminines, concert, Projection documentaire, Conférence « Hillary Clinton », conférence « les femmes en Inde »
http://www.meudon.fr/actualites-20/regards-croises-programme-de-la-semaine-fillesgarcons-4328.html?cHash=0627290b66398cc791a0a5c295c9c4d5

Vaucresson : « journée de la femme »

  • Projection film, atelier-formation « femmes qui bougent »
http://www.vaucresson.fr/detail-actu-culture.aspx?card=197199

Villeneuve-la-Garenne :

  • Festival : « telles femmes telle films »
https://www.villeneuve92.com/infos-pratiques/tous-les-rendez-vous/agenda-detail/actualites/fatima/

Bourg-la-Reine : « journée internationale de la femme »

  • Exposition photos
http://www.bourg-la-reine.fr/Acces-directs/Agenda/Exposition-de-photos

LES COMMUNES QUI N’ONT PAS TOUT COMPRIS (MÉLANGE DE DROITS DES FEMMES ET SEXISME) :

Chatenay: « journées de la femme »

  • Conférence « places des femmes », atelier « transmission de la mémoire femmes »
  • Forum « bien-être », tarifs réduit pour les femmes au cinéma, atelier « manucure », atelier « masque pour le visage »
http://www.chatenay-malabry.fr/images/documents/actus/Journes%20de%20la%20femme.pdf

Bagneux : « journée internationale des droits des femmes »

  • Plusieurs pièces de théâtre, exposition photos « portraits de femmes », concerts, conférence « égalité femmes/hommes », « carnaval des femmes », atelier poésie, conférence « la ville vecteur d’inégalités F/H » danse, conférence «  les inégalités femmes-hommes d’aujourd’hui» avec Osez le Féminisme 92 !
  • Journée « Bien-être » (Coiffure, épilation, massage, soin du visage, masque de beauté, atelier gourmandise, zumba, yoga, aquagym, sauna)
http://www.bagneux92.fr/modules/journee_femme_2016/index.html

Fontenay aux roses : « journée de la femme »

  • Promenade-conférence « histoire des femmes », exposition « femmes de Fontenay et Histoire », projection film, concert
  • Ateliers « bien-être » (modelage du corps ou des jambes, manucure, maquillage, coiffure, épilation des sourcils, confection de bijoux, céramique, couture, calligraphie et peinture)
http://www.fontenay-aux-roses.fr/actualites/fiche/journee-de-la-femme-le-programme-du-5-au-27-mars.htm

Clichy : « semaine de la femme »

  • Exposition « femmes à l’honneur », conférence égalité femmes / Hommes, permanence déléguée défenseur des droits à l’égalité femmes-hommes, pièce de théâtre, dejeuner femmes entrepreneurs, signature Charte européenne pour l’égalité des femmes et des hommes dans la vie locale
  • Boudoir des Cocottes (van de beauté), marche active, ateliers coiffure, épilation, diététique et création de cosmétiques maison suivi d’un goûter
http://www.ville-clichy.fr/actualite/765/19-actualite.htm

LES COMMUNES QUI PENSENT QUE C’EST LA JOURNÉE DU SEXISME :

Puteaux : « semaine de la femme »

  • Course de la Putéolienne
http://www.puteaux.fr/Loisirs/Actualites/La-Puteolienne2

Antony : « semaine de la femme »

  • Après-midi « Belle et Zen », distribution de roses, , atelier nutrition, atelier cuisine, atelier esthétique, Vide-dressing
  • Pièce de théâtre, informations cybersexisme, rencontre sage-femme, rencontre-atelier « jeunes filles russes »
http://www.ville-antony.fr/evenements/semaine-de-la-femme-2016

LES COMMUNES QUI NE FONT RIEN ! :

Sceaux

Garches

Issy les Moulineaux

Sèvres

Chatillon

Chaville

Ville d’Avray

Marne la Coquette

Colombes

La Garenne Colombes

Bois Colombes

Courbevoie

Asnières sur Seine

Boulogne Billancourt

Rueil Malmaison

Le Plessis Robinson

Montrouge

Share This