Les résultats de ce premier tour des élections régionales sont un signal alarmant envoyé à toutes les forces progressistes et à toutes les femmes du pays. Avec près de 28% des voix au niveau national et l’arrivée en tête dans 6 régions sur 13, le Front national effectue un score historiquement haut pour des élections régionales. Osez le Féminisme ! s’en inquiète et appelle l’ensemble des citoyen-ne-s à réagir face au danger :  mobilisons-nous dimanche prochain pour le second tour, faisons barrage à l’ennemi des droits des femmes.

Alors qu’au lendemain des attentats du 13 novembre la France a plus que jamais besoin de mesures politiques en faveur du vivre-ensemble, de la laïcité et de la solidarité, le Front national continue de stigmatiser une partie de la population et de renforcer les divisions.

Alors que la priorité doit être donnée au renforcement des services publics de proximité et aux aides financières allouées aux associations qui œuvrent pour l’égalité femmes-hommes, les représentant-e-s du FN annoncent la fin des subventions. Marion Maréchal Le Pen et Louis Aliot ont ainsi rivalisé de créativité dans leurs menaces contre les droits des femmes : fin des subventions allouées aux centres de planning familial, opposition au droit à l’avortement…

Les représentant-e-s du Front national ne souhaitent pas seulement mettre fin aux avancées pour l’égalité entre les femmes et les hommes mais bien s’attaquer à des années de luttes et de conquêtes féministes. A l’Assemblée nationale comme au Parlement européen, les élu-e-s FN votent systématiquement contre les mesures en faveur des droits des femmes : parité, abolition du système prostitutionnel et droit à l’avortement par exemple.
Mis à la tête de régions, les représentant-e-s de ce parti ne feraient qu’aggraver la situation de millions de femmes, alors que les Régions, avec leurs nouvelles compétences, sont des collectivités qui peuvent jouer un rôle important pour l’égalité femmes-hommes.

Avec une abstention de près de 50%, le gouvernement doit prendre toute la mesure de ces résultats, en adaptant sa politique. Osez le féminisme ! en appelle à l’ensemble des citoyen-ne-s : rendons-nous aux urnes dimanche prochain pour mettre fin à la montée du Front national. Envoyons un signal fort au gouvernement, afin qu’il défende un projet de société fait d’égalité, de liberté et de progrès social.

 

Share This